Règlement du juge


REGLEMENT DES JUGES

Chaque juge indépendant ou juge potentiel est invité à passer un examen auprès de la F.B.A.C.R.

Merci de bien vouloir en faire la demande au moins 2 mois à l’avance.

Conditions préalables :

  1. Avoir au moins 21 ans

  2. Avoir au moins 3 années  d’expérience d’élevage

  3. Pouvoir présenter 10 rapports de steward, dont au minimum 2 obtenus auprès de la F.B.A.C.R. dans une période de maximum 2 ans et auprès d’au moins 5 juges différents.

  4. Pouvoir présenter 10 rapports d’étudiants, dont au moins 2 obtenus à la F.B.A.C.R. de 5 juges différents

  5. Présenter un examen théorique, celui-ci comprend des questions sur la génétique générale, ainsi que la santé et les anomalies du chat en général.  Vous disposerez de 1,5 heures pour celui-ci.   Il faut obtenir au minimum 80% pour réussir.

  6. Présenter un examen pratique, ou  au moins 20 chats devront être présents par race ou par groupe de race.   En cas de races moins connues, et en cas d’un moins grand nombre de chats, la F.B.A.C.R. peut décider de poser des questions supplémentaires oralement.  Ceci se fait par 2 juges, qui ont au moins 2 années d’expérience, ou en accord avec la F.B.A.C.R.

  7. Lors de l’examen pratique, on considère que le candidat est tout à fait au courant de la race concernée, et que celui-ci le juge de façon professionnelle.  Les jugements doivent être complétés de façon claire et précise, avec une bonne description.  C’est à dire, PAS : ex et ex et ex ; ou une description trop vague qui pourrait concerner d’autres races.   Ceci sera d’office une raison de non réussite.

  8. Le président du F.B.A.C.R. vérifiera que tout se passe dans des bonnes conditions, et interviendra si nécessaire, surtout auprès de nouveaux juges, afin que rien ne puisse aller de travers.

  9. Le F.B.A.C.R. surveillera strictement que les jugements soient fait de la façon standard et non selon l’avis personnel.  L’examen sera corrigé par le juge de service et en cas discussion, par le président en tant que juge.  En cas de réussite, le juge devra être conscient qu’il devra garder la race pour laquelle il a présenté un examen dans son originalité.